AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum connait un renouveau.
La partie RP est désormais officiellement ouverte, bon jeu à tous parmi nous Very Happy

Partagez | 
 

 I am not giving up that easy || Billie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josh L. Chadwick
    Don't try to fix me; I am not broken

avatar

█ Messages : 155
Métier : Agent artistique

MessageSujet: I am not giving up that easy || Billie   Sam 27 Fév - 20:20

Alors que le soleil se couchait sur Los Angeles, Josh pensa qu'il était temps de rentrer à son appartement. Il savait pertinement qu'il serait seul, du moins pour un moment, vu que ses colocataires devaient sortir ou il ne savait plus quoi. Il se jura de faire plus attention quand ils lui parleraient de quelque chose. De toute façon, il ne tenait jamais ses bonnes résolutions, ou très rarement. Il voulait donc rentrer chez lui, se poser un peu, se reposer de sa dure journée à ne rien faire. Il avait essayé, il s'était levé ce matin, plein de bonnes idées pour lancer la carrière de ses amis. Il devait voir du monde, parler avec des grandes personnes mais il avait été "gentiment" envoyé sur les roses. Au bout de plusieurs refus, sa bonne humeur en avait quand même pris un coup. Ce n'était pas la peine de se donner tant de mal pour finir sur toujours les mêmes déceptions. Il avait donc préféré rentrer et se poser devant un bon match de foot. Au moins, ça le distrairait un minimum...

Comme il l'avait prévu, Jason et Kayley semblaient sortis. Après avoir pris une bière au frigo, il s'installa royalement sur le canapé, les pieds sur la table basse, laissant retomber la frustration de cette journée, horrible jusqu'alors. Il alluma la télévision et mit la chaîne qu'il voulait. Le match n'allait pas tarder. En patientant, il décapsula sa bouteille et but une bonne rasade de bière, son regard déviant autour de lui. Il finit par se poser sur un téléphone portable sur la table. Il s'en empara. Ca devait être celui de Kayley, il se retourna vérifiant d'être bien seul, avant de jouer son insdiscret. Si elle le voyait, il aurait le droit à quelques cris, ça c'était presque certain. Dans les messages, il fut heureux d'en lire quelques uns de Billie, une fille charmante qu'il avait pu voir à quelques occasions. Elle semblait indifférente à son charme, lui n'en était pas certain. Et poussé par il ne savait qu'elle pulsion, il piqua littéralement le numéro de cette jeune demoiselle. Enfin elle était plus âgée que lui, mais qu'importe !

Il composa le numéro sur son téléphone, puis reposa le portable de son amie à peu près où il l'avait trouvé. Il s'appuya contre le dossier du canapé, et attendit qu'elle décroche. Les tonalités se faisaient entendre, mais rien. Apparemment, elle était occupée, ou ne désirait pas répondre. A l'annonce du répondeur, il ne laissa aucun message. Tant pis, il rappelerait plus tard, surtout qu'il ne savait même pas quoi lui dire. Il aurait trouvé de toute façon, se laissant porter par son imagination. Ce ne serait certainement pas le meilleur moyen pour la séduire, mais il ne pouvait décemment pas jouer un autre, quelqu'un qu'il n'était pas. C'était un piètre dragueur, certes, mais ce n'était pas un menteur. Il posa son portable à côté de lui, et mit le son de la télé à un niveau plutôt élevé, mais il avait envie de se plonger littéralement dans le match. Au bout d'une demie-heure environ, son portable se mit à sonner, il le regarda, avant de s'en emparer dans un geste impulsif. Il baissa le son de la télévision tout en pestiférant sur l'écran.

_ Chuuuut, chut, c'est elle, c'est elle !! Tais-toi, bon sang...

Il souffla un bon coup avant de répondre, reprenant toute confiance en lui.


_ Allô !


Dernière édition par Josh L. Chadwick le Dim 7 Mar - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie M. Cornell

avatar

█ Messages : 88

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Jeu 4 Mar - 1:04


    Assise tranquillement derrière son bureau, Billie ferma légèrement les yeux le temps d’un instant. Elle venait d’avoir une longue journée et ne demandait qu’une chose retrouver son loft ainsi que sa salle de bain afin de prendre un bon bain. Elle s’était, ce jour là, levée très tôt dans la matinée, ayant une multitude de rendez-vous. Elle devait rencontrer des musiciens pour accompagner sa dernière trouvaille. Une chanteuse, un peu timide et en manque complet de confiance en elle, dont le talent était inégalable. Cette jeune fille avait un tel potentiel que Billie ne pouvait passer à côté de cela, elle comptait bien la mettre au devant de la scène montrer au reste du monde le talent de cette jeune femme. En plus des musiciens, elle a participé dans la matinée à l’enregistrement de son premier titre, elle ne voulait manquer cela pour rien au monde. Elle prit une petite heure pour manger un morceau en compagnie de son assistante puis très rapidement elle continua sa journée, préparant concert et futur album… Elle n’en pouvait plus et elle fut bien heureuse quand le dernier mail de la journée fut envoyée et qu’elle pouvait rentrer chez elle. Elle pensait passer chez le traiteur, afin de s’acheter de quoi grignoter ce soir et pourquoi pas se mettre un bon films. Elle ne se plaignait jamais de sa vie, elle avait tout ce dont elle rêvait. Pouvoir s’épanouir dans son métier, aimer ce dernier et créer de ses propres mains son label, toute sa vie. Elle avait des amis sur qui compter, qui était toujours là pour elle. Elle ne donnait que rarement sa confiance en amitié, mais quand elle la donnait c’était pour bien longtemps.

    Elle se rappela qu’elle devait passer un coup de fils à John, son père… Enfin père adoptif, mais elle le considérait comme son vrai père. Elle ne lui avait pas donné de nouvelles depuis un certain moment et ne voulant pas recevoir de réflexions de ce dernier elle se promit de l’appeler dans la soirée. Elle rangea vite fais ses affaires sur son bureau et mit sa veste afin de partir du label. Elle était la dernière et elle se rendit compte qu’il faisait pratiquement nuit. Prenant son sac, Billie ferma le bureau et prit sa voiture, comme d’habitude. Il ne lui fallut qu’une demi heure pour acheter ce dont elle avait besoin, garer la voiture pour arriver à destination. Elle entra la clé de son loft dans la serrure et là voilà gentiment arrivée à la maison. Elle jeta sauvagement son sac sur la table basse et ôta rapidement sa veste ainsi que ses chaussures. Automatiquement, elle appuya sur son répondeur tout en mettant l’eau à couler dans son bain. Elle avait un message de Joe qui lui rappelait que demain soir ils sortaient ensemble, afin de voir un bon films. Elle se rendit vite compte qu’elle avait complètement zappé cette soirée et était fortement heureuse qu’elle ne soit que le lendemain. Après s’être déshabillée entièrement, laissant ses affaires un peu partout dans la maison, Billie rentra dans son bain afin de s’y détendre. Elle venait de mettre de la musique et se reposa ainsi un long moment. Le bonheur pour elle ressemblait à cela, un bain, un peu de musique… La simplicité à l’état pur… Alors que son ventre grondait famine elle sortit du bain et enfila rapidement une vieille chemise d’homme. La regardant un instant elle se demanda à qui elle pouvait appartenir. Elle l’aimait énormément, mais ne saurait dire à de qui elle provenait…

    Il faut dire qu’elle n’avait pas ramené d’homme chez elle depuis bien longtemps. Les hommes ? Ce n’était pas sa priorité, elle était tellement accaparé par sa vie professionnelle que le reste n’avait guère d’importance. D’ailleurs, elle avait le temps… Même si fêter ses 28 ans dernièrement lui mit une certaine pression… Bref, vêtue uniquement de sa chemise, elle avança dans le salon prête à appeler son père et par la même occasion faire chauffer son repas chinois. Elle prit son téléphone qui avait été lâchement déposer dans son sac quand elle se rendit compte qu’elle avait un appel en absence. Un appel inconnu… Se demandant qui ça pouvait bien être elle n’hésita pas deux fois avant de recomposer le numéro de téléphone. Elle donnait assez facilement son numéro, pour le travail bien évidemment surtout quand elle rencontrait un de ses coups de cœur comme elle aimait tant le dire. Elle attendit plusieurs coup quand on décrocha et ce fut une voix d’homme qu’elle entendit… Surprise…

      Billie ▬ « Allo ! Hum… Désolée de vous déranger à cette heure là, mais vous m’avez appelé et j’aurai voulu savoir qui était la personne… Ne connaissant pas le numéro… Vous êtes ? »

    Direct, Billie l’était la plupart du temps, un trait de son caractère qu’elle avait bien du mal à canaliser. Elle entendit alors, debout au milieu de son appartement que cet inconnu lui répond, afin de savoir qui il était…

    (Désolée chou pour la qualité médiocre de ma réponse...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh L. Chadwick
    Don't try to fix me; I am not broken

avatar

█ Messages : 155
Métier : Agent artistique

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Dim 7 Mar - 15:58

Alors qu'un blanc semblait s'installer au bout du fil, il se mit à respirer fortement, sentant son coeur battre à mille à l'heure contre sa poitrine. Ca ne lui arrivait que très rarement lorsqu'il parlait avec des filles, enfin généralement la situation était plus facile, car il avait la fille en face d'elle, il constatait en direct des expressions du visage, des sourires... Il avait donc parfaite conscience de ce qu'il provoquait. Là, il restait dans le flou incertain. Billie, il l'avait déjà rencontré, la trouvant à couper le souffle, le genre de filles dont il pouvait rêver, mais jamais, Ô grand jamais, elles succombaient à son charme. Apparemment, il ne faisait pas son effet à tous les coups. Depuis son adolescence, et le début de son intérêt pour les filles, il avait dû essuyer un bon paquet de râteaux, aussi mémorables les uns que les autres. Mais des fois, son humour pitoyable et son mythique sens de la séduction payaient. Billie était malheureusement à classer dans la première catégorie. Il se dit un moment qu'il avait été fou d'aller chercher dans les affaires personnelles de son amie pour son numéro de téléphone, car dès qu'elle saurait qui elle avait au bout du fil, rien ne pourrait l'empêcher de raccrocher si elle le désirait. C'était évidement, quelque chose qui lui faisait peur, d'où ses pulsations cardiaques qui se mettaient à s'accélérer. En rien la jouissance d'un peu d'adrénaline, mais disons une peur d'être directement et tout simplement remballé en beauté.

La voix douce et agréable de la jeune femme au bout du fil lui parvint après ce moment d'hésitation. Elle devait réfléchir, tenter de poser un prénom et un nom sur cette voix d'homme. Sûrement qu'elle n'avait pas dû la garder en mémoire le peu de fois où il était allé lui parler, toujours avec sa petite idée derrière la tête. Et à travers un combiné, il était possible que sa voix ne lui rende pas justice. Il la laissa parler, ne sachant pas vraiment s'il devait se présenter directement au risque de l'entendre raccrocher ou essayer de la mener en bateau. La deuxième solution ne lui plaisait pas vraiment car elle risquait de la vexer par la suite, voir faire remonter une certaine colère, et il préférait éviter. Il laissa son regard posé sur la télévision, il ne se concentrait pas sur le match, bien trop pris à essayer de tourner des phrases potables dans sa tête. Il fallait le faire quand même, il préférait une conversation téléphonique à un match, décidement, il s'étonnait tous les jours.


_ Euh... c'est... Josh Chadwick. Je sais pas trop si tu vois, enfin je suis un des coloc de Kayley. Ecoute, raccroche pas tout de suite, s'il te plait...

Si elle pouvait lui laisser au moins quelques minutes, ce serait bien trop demander peut-être, alors il espérait être tombé dans un de ses bons jours, où elle n'allait pas le rembarrer aussi vite. Seulement, il ne pouvait pas savoir. Il se doutait bien qu'elle l'avait reconnu. De toute façon, si ce n'était pas Jason, ça ne pouvait être que lui, et aux dernières nouvelles, Jason ne l'avait pas en ligne de mire. Du moins, il n'avait rien remarqué, mais ça l'étonnerait fortement. Surtout qu'il voyait bien que son meilleur était ailleurs, Josh n'était pas bête, il le laissait tranquille car s'il y avait quelque chose à dire, il savait que Jason lui parlerait. Il n'allait pas l'embêter sur sa vie amoureuse après tout, surtout que lui non plus ne lui disait rien. Et pour cause, il n'avait strictement rien à dire. Bon, il fallait qu'il parle maintenant, les secondes défilaient et il ne voulait surtout pas passer pour un abruti qui appelait pour rien dire (même si techniquement c'était le cas).

_ Enfin, je vais pas t'embêter très longtemps. Peut-être que tu as très envie de me raccrocher au nez là, tout de suite, mais j'avais juste envie de te dire que je t'ai trouvé vraiment charmante et gentille, voilà pourquoi j'espère que tu me laisseras une chance. Bref, peut-être que tu n'es pas du tout intéressée, et ça je peux le comprendre. J'avais juste envie de te parler un peu, enfin si tu veux bien...

Voilà, il avait fini. C'était un discours un peu confus, mais il l'était complètement dans sa tête, alors ce n'était juste qu'une illustration du bordel qui régnait dans sa vie, dans son esprit. Il aurait pu continuer, essayer de la convaincre d'au moins lui parler, car on sait jamais elle n'est peut-être pas du tout intéressée par sa tête blonde et ses yeux bleus, mais comme lui, il a vraiment accroché, il aimerait bien qu'au moins une fois, ça marche. Au moins, il jouait carrément franc jeu avec elle, et c'était un bon point pour lui, du moins il voyait déjà cela comme quelque chose qu'elle ne pourrait pas lui reprocher. Il attendait une réponse, n'importe quoi ! Mais il régnait à présent un blanc, au moins, il n'avait pas entendu le clik qui signifierait qu'elle avait raccroché. Bon signe ? Il n'en savait rien.

_ Je t'ai perdu en cours de route ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie M. Cornell

avatar

█ Messages : 88

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Sam 13 Mar - 13:06


Josh Chadwick… Billie se répéta inlassablement ce prénom en boucle dans sa tête afin de mettre un visage sur ce prénom. Ce fut difficile, non pas qu’il avait une importance réduite dans sa vie, quoique… Elle fréquentait beaucoup de gens avec son métier et il lui était toujours difficile de retenir les prénoms, mais la sonorité du sien, lui mit la puce à l’oreille. C’est quand il prononça le prénom de Kayley qu’elle le reconnu… Josh… Le fameux Josh… Ils s’étaient déjà rencontré dans le passé, des rencontres sans grande importance puisqu’elle n’appréciait pas son comportement. Il n’était en rien vulgaire avec elle, ni impertinent. Rien de tout cela… Non, il était charmant, mais un peu trop dragueur. Il était clair qu’il n’attendait qu’une seule chose de sa part, la mettre dans son lit et elle n’attendait pas cela d’un homme. Elle ne savait pas elle-même ce qu’elle souhaitait chez un homme. Elle se sentait divinement bien seule, libre de faire ce dont elle voulait sans se prendre la tête avec un bonhomme. Mais, il est vrai que la solitude pouvait parfois être pesant, surtout quand vous avez besoin de bras fort et musclé pour vous réconforter. Billie ne cherchait pas les relations d’un soir, elle attentait tellement plus, elle était surement un peu trop rêveuse et romantique, mais elle ne voulait pas s’engager à la légère. Elle avait 28 ans et cherchait la stabilité, car comme toute femme qui se respecte, elle rêvait également de donner la vie et d’être à son tour une mère… Voulant rattraper le temps qu’elle avait perdu avec la sienne.

Son attention se posa sur Josh qui était au bout de fils et elle se rappela de sa dernière rencontre. C’était une soirée, elle ne se rappelait plus laquelle, il y avait du monde et pleins de gens connus, le genre de fête où il est bon de se montrer si on veut se faire un nom dans le métier. Elle n’aimait guère ce genre d’endroit, la musique y était rarement agréable ou de bonne qualité, les gens ne cherchaient qu’une seule chose, et Billie n’était pas ce genre de personne. Mais elle y était, et elle rencontra Josh. Jeune homme charmant au physique avantageux. Elle pourrait tomber facilement amoureuse, mais elle ne voulait pas. Pourquoi ? Parce qu’il était très maladroit, à ce demander si c’était humain d’aborder une femme de cette manière, puis il lui arrivait avec Kayley de parler de lui, et elle s’était rendu compte que c’était un sacré phénomène. D’ailleurs, elle se demanda pourquoi Kayley lui donna son numéro de téléphone, il était connu que Billie n’apprécie pas ce genre d’initiative surtout pour la donner à un homme. Enfin, elle supposa qu’il l’avait eu de cette manière, comment sinon ? Elle ne dit rien de toute manière il ne lui laissa pas le temps de répondre qu’il défilait un certain nombre de parole. Billie resta stoïque dans son salon, téléphone à l’oreille. Cherchant les bons mots… La bonne réaction face à ce coup de téléphone. Elle sourit automatiquement quand il parla…

Il était surprenant, d’agir de la sorte. Normalement les hommes n’étaient pas censé être plus subtile ou tout du moins ne pas dire les choses de la sorte. C’était à la fois touchant, ça l’est toujours quand on vous dit de si belle chose, mais ce n’était pas appropriée en vue de la situation. Elle ne le connaissait pas et de ce que Kayley lui disait elle ne voulait pas de ça. Courtiser par quelqu’un… Enfin, il se pouvait qu’elle fasse fausse route et qu’au fond de tout cela se cache un vilain petit pari entre amis à celui qui réussirait à la séduire. Elle devenait parano, et croisa ses jambes, passant sa main dans ses cheveux mouillés. Elle en avait presque oublié sa tenue légère…

    Billie ▬ « Josh qui ? » Elle ne dit rien un instant, trouvant son comportement assez puéril quand même. « Non plus sérieusement je suis toujours là, et je vois bien qui tu es… Mais comment as-tu eu mon numéro de téléphone… Attends une seconde… »

Elle se dirigea vers son micro onde qui venait de sonner. Son repas était près et elle le sortit délicatement afin de pouvoir s’installer sur son canapé. Une fois prête, elle reprit son téléphone et se concentra sur Josh…

    Billie ▬ « Donc oui… Josh, hum… Il t’arrive souvent d’appeler les inconnues pour leur avouer qu’elles sont charmantes ?! Je peux te trouver charmant et ne pas t’appeler… Tu sais… J‘ai bien peur que tu perdes ton temps… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh L. Chadwick
    Don't try to fix me; I am not broken

avatar

█ Messages : 155
Métier : Agent artistique

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Mar 16 Mar - 17:53

Josh resta silencieux. Après ce qu'il avait dit, d'une façon peu claire, il ne pouvait pas le nier, mais il était comme ça, il parlait, parlait, parlait encore et encore, et il réalisait que des fois il parlait de façon confuse, chose qui n'arriverait sûrement pas s'il prenait quelques minutes pour réfléchir avant d'ouvrir sa bouche. Minute, oui, avec Josh il valait mieux prévoir grand. Il ne fut alors pas vraiment surpris de ne pas entendre tout de suite Billie lui répondre, ça ne l'aurait pas étonné qu'elle n'ait rien suivi. Il finit tout de même par l'entendre parler, d'une voix douce mais avec un léger ton comique, du moins il préférait le prendre comme cela, plutôt comme la vérité. Il savait bien qu'il y avait des chances qu'elle ne se souvienne pas du tout de lui, il ne passait pas vraiment inaperçu mais peut-être avait-elle préféré sortir complètement de sa tête leur rencontre qui n'avait pas été à l'avantage de Josh. En même temps, quand était en jeu une fille qui lui plaisait, il devenait légèrement ridicule, enfin pas que légèrement, mais il répétait les maladresses et les stupidités verbales. C'était plus fort que lui, et même avec l'expérience, c'était toujours la même histoire.

Il fut légèrement soulagé et plutôt ravi quand elle lui avoua qu'elle se souvenait de lui. C'était déjà une bonne nouvelle pour réussir à la séduire, même si au téléphone cela restait le plus risqué, vu qu'il ne pourrait la convaincre qu'avec des mots. Bon sang ! Il aurait vraiment dû y réfléchir avant de se la mettre à dos définitivement. Bien sûr, il pourrait tourner la page, ne plus penser à elle, se trouver une autre fille à draguer, mais il aimait les grandes causes et il aimait bien ce jeu de la séduction. Et puis, si jamais il arrivait à ses fins, il aurait carrément tout gagné. C'était quitte ou double, cela pourrait sembler flippant mais Josh restait confiant jusqu'au bout. Mais ce soulagement ne fut que de courte durée, lorsqu'elle lui demanda comment il avait obtenu son numéro. Oops et une boulette de plus, et d'une ! Mais il semblait alors avoir la chance de son côté puisqu'elle lui demandait de patienter, lui laissant quelques secondes de réflexion. Ce ne fut que quelques secondes, pas vraiment suffisant pour qu'il trouve une excuse valable, ou pour que l'idée du siècle lui tombe du ciel. Il avait convenu d'éluder sa question. Pour son plus grand plaisir, elle semblait avoir oublié et posa une autre question. Pas facile non plus, mais bon... Il voyait clairement ce qu'il ne devait pas faire : ne pas avouer que ce n'était pas la première fois.


_ Hum... non ? Pourquoi il n'avait pas pris un ton plus sûr ? Raa il ne s'aimait pas là, il n'avait pas jouer fin, il devait à tout prix se rattraper. Enfin que si la fille me plait vraiment, disons que je ne m'arrête pas à un refus, surtout s'il n'est pas catégorique.

Quel imbécile, il venait juste de lui donner la solution pour le faire taire, si tout ce qu'elle voulait c'était être tranquille, ne plus entendre parler de lui. Il n'avait pas envie qu'elle soit dure avec lui, enfin s'il pouvait éviter, ce serait toujours ça. Il avait l'habitude de se manger râteau après râteau, mais si un jour son numéro pathétique pouvait marcher, tout ce temps passé à essayer ne serait pas perdu. Il le voyait ainsi, et il avait eu l'impression que Billie était une fille gentille, et il ne pouvait lui promettre une multitude de choses, car bon Josh restait un loulou assez spécial, mais enfin si elle voulait passer un peu de bon temps. Non ce n'était décidement pas ce qu'il devait dire. Pff c'était une amie de Kayley, pourquoi n'était-elle pas comme son amie ? Pas qu'il prenait sa meilleure amie pour une fille facile, mais au moins elle profitait de sa jeunesse.

_ Je ne considère pas le temps que je passe à te parler comme une perte. Justement, ta compagnie pourrait me rendre meilleur qui sait ?! Et puis au moins, si je raccroche le sourire aux lèvres, je me considererai comme chanceux. Il but une gorgée de sa bière au goulot. Mais bon si je te dérange ce soir, je peux raccrocher et te rappeler à un autre moment. Avec ta permission bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie M. Cornell

avatar

█ Messages : 88

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Jeu 25 Mar - 17:42


Billie écoutait attentivement Josh au bout du fils, silencieuse. De toute manière, il ne lui laissait pas le temps de dire quoique ce soit, comme si ils répétaient son discours déjà bien rodé. Elle détestait ça chez les hommes, cette façon qu’ils avaient de passer d’une femme à l’autre, remplissant leurs tableaux de chasses. Billie ne voulait pas être ce genre de femme, elle était beaucoup plus que cela et elle en avait plus qu’assez d’être la femme de plus pour quelqu’un. Et il était fort possible, même sûr que ce soit le cas pour Josh, après tout qu’est-ce qui voulait d’elle ? S’envoyer en l’air et puis s’est tout… Billie avait cette fâcheuse tendance à attirer les mecs sans grandes ambitions, ou tout du moins qui ne veulent qu’une seule chose la mettre dans son lit pour partir au petit matin laissant à peine un mot. Elle détestait cela, surtout qu’elle désirait autre chose, elle avait désormais 28 ans et les coups d’un soir c’était fini pour elle. D’ailleurs même plus jeune elle n’a jamais été ce genre de femme, la fille d’un soir et puis on passe à autre choses. Elle n’a connu qu’un grand amour et cela c’est passé de manière assez fâcheuse, un départ pour le travail, les liens qui s’éloignent, la séparation inévitable, des vies qui évoluent. Elle a toujours été le genre de femme, légèrement fleur bleue, qui se laisse facilement avoir grâce à de jolies paroles, de la tendresse et des promesses. Plusieurs fois, elle s’était laissée avoir, désormais elle faisait attention, à ne pas tomber dans le piège, c’est-ce qu’elle comptait faire avec Josh, ne pas céder à ses avances.

Elle l’écoutait alors, sachant parfaitement ce qu’il désirait. Elle en était d’ailleurs amusée… Et touchée qu’un garçon fasse une telle chose, même si elle préférait autre chose, de la stabilité, un amour vrai et pas un coup de cœur, qui finirait oublié dans un case quelque part. Elle soupira, alors qu’elle tenait son plat de nouille dans les mains. Il avait un discours plutôt prometteur et ça donnait envie de le croire. Il était beaucoup plus douée pour ce genre de choses que pour s’occuper de la carrière de Kayley. Billie se sentit méchante en pensant une chose pareille, mais il est vrai qu’il avait la parole facile, peut-être un peu trop et assez maladroite dans le sens ou il lui disait comment le faire taire. Elle hésita un instant à raccrocher directement sans le laisser finir, mais elle n’était pas méchante dans le fond. Elle ne voulait pas l’envoyer sur les roses immédiatement et puis à quoi sa pouvait servir. De plus, c’était plutôt agréable d’entendre un tel discours. Machinalement elle mit le téléphone sur son autre oreille à deux doigts de lui dire de laisser tomber de manière clair et net, mais c’était trop facile et plutôt méchant. Elle ne voulait pas, elle se contenta alors de dire les choses comme elle les pensait après tout, qui était-elle pour juger une personne ? Pas grand-chose étant donnée qu’elle avait également fait de sa vie un néant pour ce qui est des sentiments et des rapports avec les hommes. La question qu’elle se posa alors… Pourquoi elle ? Elle n’était qu’une fille blonde dans Los Angeles, une fille parmi tant d’autre…

    Billie ▬ « Je vais te simplifier la vie… Tu n’auras rien de moi, rien de bien palpitant si tu vois ce que je veux dire. » Elle marqua une pause, avant de reprendre à son tour. « Je connais ce genre de discours, très agréable à entendre mais tu te fatigues… Même si, imaginons un instant que j’accepte que tu me rappelles ou quoi, tu perdras ton temps, car ça n’ira jamais plus loin. Tu devrais tenter ta chance auprès de fille plus… Facile si je peux dire ! »

Elle se voulait direct, il devait se rendre rapidement qu’il faisait fausse route avec elle. Elle ne céderait pas, même pour une nuit. Ca pouvait être tentant, de vivre quelques choses durant une nuit, faire l’amour avec un inconnu, mais qu’aurait-elle en échange ? Des espoirs, des attentes qui ne finiront jamais abouti. Elle voulait plus que cela, elle voulait rêver un peu, aimer quelqu’un, l’être en retour, fondé quelques choses de stables. Elle se voilait surement la fasse ou était un peu trop fermé de ce point de vue, mais à 28 ans, elle n’avait plus la tête pour ce genre de choses. Non merci…

    Billie ▬ « Désolée d‘être aussi direct, mais tu perds ton temps et je suis sur que tu as bien mieux à faire que de me parler ! Je ne suis qu‘une fille parmi tant d‘autre tu sais… »

Elle se promit alors d’appeler ensuite Kayley pour la réprimander. C’était la seule solution à son problème. Elle lui avait surement donné son numéro de téléphone, en tout cas elle ne comprenait pas comment il avait pu avoir le sien, après tout elle ne le lui avait jamais donné, aux dernières nouvelles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh L. Chadwick
    Don't try to fix me; I am not broken

avatar

█ Messages : 155
Métier : Agent artistique

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Dim 28 Mar - 19:55

C'est ce qu'on appelle un refus catégorique ? Josh n'en était pas sûr. Bien sûr il préférait se dire que cela ne devait certainement pas être le cas, car bon, ça flatte ainsi plus son égo. Il se demanda alors qu'est-ce-qui n'allait pas chez cette femme, enfin les femmes en général mais ce soir ça tombait sur elle. Après tout, c'était elle qu'il avait au bout du fil, et qui ne disait pas ce qu'il avait envie d'entendre. Il était sûr à quasiment 100% qu'elle était célibataire, il ne comprenait alors pas vraiment son refus. Bien sûr, la raison la plus évidente est qu'elle ne le trouve pas du tout attirant, ou alors c'est que c'est une coincée. Euh... Non, il n'allait pas partir sur cette pente glissante. Parce que sans être présomptieux, il ne se trouve pas spécialement vilain, comme garçon. Il a une façon bien à lui d'aborder la gente féminine, et on ne peut pas plaire à tout le monde. C'est un fait ! Personne ne peut le contredire sur ce point, mais quand même, il devrait vraiment se poser des questions, sur le pourquoi il se prend râteau sur râteau en ce moment. Il aurait parié sur une mauvaise passe, mais faut dire que cette passe commence à durer, ce qui devient légèrement pénible, voir inquiétant quand on se penche vraiment sur le cas.

Au fur et à mesure qu'il l'écoutait parler, il se demandait pourquoi, ô grand pourquoi il avait composé son numéro, c'était évident, qu'il allait finir la soirée déprimé au possible. Des fois, il devrait vraiment réfléchir avant d'agir, dans le genre vraiment vraiment réfléchir, car là sa vie partait dans un sens dont il ne voulait absolument pas, et il avait l'impression de regarder les conséquences de ses actes, derrière une vitrine, sans aucune possibilité d'intervention. Il se sentait piégé dans une boucle. Encore s'il était heureux en ce moment, il s'en ficherait complètement, il regarderait le fil de sa vie un paquet de pop-corn à la main, mais en ce moment, c'était plutôt la bouteille de whisky qui conviendrait mieux. Il passa sa main derrière la nuque, laissant son regard se poser sur le poste de télévision. Démoralisé ? Peut-être un peu, mais il se décida à faire revenir son sourire alors qu'il se calait confortablement dans le canapé moelleux à souhait. Il la laissa finir de parler, puis il laissa échapper un léger éclat de voix confus, qui puvait se confondre avec le début d'un rire -qui n'en était pas un- , avant de prendre la parole.


_ C'est vraiment gentil de ta part de ne pas vouloir que je perde mon temps. Ca me touche... mais t'as l'air plutôt sûre de toi. Tu devrais faire attention, ça sonne comme un défi à mon oreille...

Ca y ressemblait quand même, non ? Un défi qu'il aimerait fortement relevé, et puis justement, contrairement à ce qu'elle dit, ça lui semble extrêmement palpitant, et en prime avec une belle récompense à la fin, si victoire il y a. Elle devait faire vraiment attention à ce qu'elle disait, car elle ne savait pas vraiment à quelle tête brûlée elle était en train de parler. Josh ne baissait pas aisément les bras, il suffisait d'une petite chance, de quelque ordre qu'elle soit, et les défis c'est sa spécialité. Il devrait même pas tarder à recevoir un prix, si cela pouvait exister bien évidemment. Quoique... Ils font des choses tellement étonnantes de nos jours avec internet, alors pourquoi pas, hein ? Il but rapidement une gorgée de bière, afin de ne pas perdre son temps de conversation. C'était stupide mais il avait vraiment l'impression d'avoir 30 secondes pour dire ce qu'il avait à dire, et ensuite que c'était à elle, et ainsi de suite. Défi limité qui plus est... Voilà que cela devenait bien plus passionant d'un coup.

_ Donc si je résume bien, cela voudra aussi dire que tu refuserais toute invitation à venir boire un verre un soir avec moi ?

Elle était franche, alors il pouvait essayer de l'être aussi. Tout ce qu'il voulait ce soir, c'était une chance. Passer un moment agréable en sa compagnie... Pas forcément dans une chambre d'hôtel, mais autour d'un verre, ça ira parfaitement. Il pouvait prendre son temps quand il le voulait, elle n'avait plus qu'un mot à dire. Même s'il sentait qu'un "non" allait pointer au bout du téléphone, il finirait pas trouver un moyen de la faire céder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie M. Cornell

avatar

█ Messages : 88

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Ven 2 Avr - 19:58


Billie l’écoutait attentivement et puis elle n’avait que cela à faire. Elle aimait bien le son de sa voix, stupide de penser cela ? Pas forcement à vrai dire… Elle admirait et cela depuis toujours la voix si particulière des gens. Le timbre, la façon de prononcer des mots, l’émotion que les gens voulaient passer. Des petits détails qui avaient en soit leur importance. Alors écouter Josh était un plaisir pour elle, elle laissa son esprit vagabonder sachant pertinemment qu’il allait lui réciter son petit discours surement bien rodé depuis le temps. Elle aimait ça, dans un sens… se faire courtiser, c’était le signe qu’elle pouvait plaire à un homme. Il lui arrivait dans les mauvais jours de se torturer, de se demander si elle pouvait attirer les hommes. Il faut avouer que sa vie amoureuse était plutôt chaotique, ça ne ressemblait en rien à quelque chose de magique loin de là. Elle avait aimé, elle avait désiré, elle fut heureuse et croyait en ce genre d’amour qui dure éternellement. Mais la chute fut difficile, des cicatrices apparurent et ne disparaitront surement jamais. C’est ce qui faisait d’elle cette femme, qui ne voulait pas être une femme de plus dans le tableau de chasse de ce garçon, aussi charmant pouvait-il être. Charmant, il avait tout pour lui, ou presque. Une voix, un physique… Un charisme certain même si parfois elle le trouvait bien ridicule dans ses tentatives d’approche. Il trouverait surement une autre femme, plus jolie et surtout plus facile pour lui, c’était certains. C’est donc pour cela, que ce sentir un tant soit peu désirée était la preuve qu’elle avait encore quelque chose et qu’un jour peut-être elle trouverait l’amour comme elle se l’imaginait. Mais, elle se trouvait parfois difficile, comme si elle mettait trop de barrière autour d’elle, se reprochant de ne pas s’amuser, pas assez en tout cas. Mais quand cette petite voix parlait, elle faisait en sorte de la sortir bien rapidement de son esprit, après tout… Elle avait 28 ans, elle n’avait plus l’âge de se contenter d’un coup d’un soir.

Assise confortablement dans son canapé, seulement vêtue de sa chemise d’homme, elle sourit à la réplique de Josh… Un jeu ? Un défi et puis quoi encore… C’était donc cela pour lui, un défi de plus entre elle et lui. Elle sourit et ne pu contenir son léger rire au téléphone. Elle ne se trompait pas sur son compte, c’était bien le genre de mec à ne prendre rien au sérieux, tout n’était qu’une question de jeu et de réussite, ou non. Il fallait gagné, sinon il ne serait pas content. C’était couru d’avance, et elle se demanda ce qui la retenait finalement de raccrocher au nez de cet imbécile. Surement sa voix ? Ou sa curiosité ? Elle ne sait pas vraiment, surement le mélange des deux. Dans tous les cas, elle n’arrivait pas à raccrocher sans le moindre scrupule. Et puis, il fallait bien avouer que malgré le fait que c’était un coureur de jupons et un dragueur qui s’y prenait mal, elle trouvait cela touchant, qu’on fasse cela pour elle. Elle n’avait pas l’habitude de se faire courtiser de la sorte, même si le mot ne convenait pas en vue de la situation. Ce qui la touchait dans cette affaire, c’est qu’on s’intéresse à elle, elle se savait jolie, mais sans plus étant donné qu’elle était toujours célibataire à son âge. Son orgueil se faisait plaisir en le laissant croire qu’elle pourrait un jour lui être accessible, même si elle savait parfaitement que ce ne serait jamais le cas, elle ne voulait pas sortir avec lui et surtout coucher juste pour un jeu ou envie, il fallait plus que cela, des sentiments, un coup de foudre ou autre choses s’y rapprochant… Elle décida alors de prendre à son tour la parole…
    Billie ▬ « Un rendez-vous ? Juste un verre et rien de plus ? Sans arrière pensée… Je… Ce n’est pas une solution, je ne céderais pas… Je… »

Elle fit une pause, volontaire cette fois-ci afin de le faire réfléchir à ce qu’elle comptait lui dire sans le moindre soucis de sa part. Elle se mordilla légèrement le doigts tournant en rond sa phrase, celle qu’elle comptait lui dire d’ici peu. Elle ferma également les yeux pour ne pas parler de suite et surtout trop vite. Puis, au bout d’un moment, elle reprit la parole, afin de mettre fin à ce « pseudo » suspense et déclara le plus naturellement possible.
    Billie ▬ « Si j’accepte ton offre, qui me dit que tu ne vas pas essayé de me draguer ou imaginer que je puisse te céder ? »

Elle sourit légèrement, amusée par cette situation légèrement loufoque. Rooo rien de bien palpitant en soit mais c’était amusant de s’amuser de lui, mais plus que tout de la situation. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure curieuse de ce qu’il comptait lui dire, s’il jouait vraiment le jeu ou était il tout simplement le genre de mec à se lasser bien trop vite et passer assez rapidement vers une autre conquête qui serait contrairement à Billie plus ouverte à toute proposition, qui ne reverrait que d’une chose, sortir avec lui et plus si affinité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh L. Chadwick
    Don't try to fix me; I am not broken

avatar

█ Messages : 155
Métier : Agent artistique

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Dim 4 Avr - 23:29

Josh leva les yeux au ciel, heureusement pour lui qu'elle n'était pas en face de lui car elle aurait très sérieusement pris ses jambes à son cou. Sans arrière pensée, ce n'était pas vraiment dans le langage de Josh Chadwick, justement s'il pouvait séduire et en tirer les bénéfices il n'allait pas cracher sur cette possibilité. Et le fait d'être rentré chez lui tout seul bon nombre de fois d'affilé commençait légèrement à le faire flipper. Cela dit, il ne pouvait faire autrement, quand il était en compagnie d'une jolie fille, il jouait la carte de la drague. C'était inévitable, depuis qu'il était en âge de s'intéresser aux filles, c'était ainsi. C'était comme un mécanisme qu'il déclenchait dans ce genre de cas. Et il ne faut pas croire, le jeune homme est un petit précoce. Pas depuis les jupons de sa mère, mais comparé à ses amis, à son entrée au collège, voir même carrément un peu avant. Au début, quand on est jeune cela reste innocent. L'envie de plaire, entrer doucement dans le flirt... Mais sûrement que dès le début, il n'a pas su vraiment s'y prendre. Il rentrait trop vite dans le tas, la subtilité restait inconnue pour lui. Et c'était pire encore s'il avait un léger coup dans le nez. Il se promit alors de rester raisonnable si, par il ne savait quel hasard, elle acceptait sa proposition. Pour l'instant, elle restait sur ses positions, et il se rendait bien compte qu'avec elle, il devrait batailler avec plus d'insistance, et plus longtemps. Elle laissait, volontairement, un silence....Des blancs qui étaient supposés le faire douter ou lui faire peur, mais il n'attendait juste quelques secondes de plus.

_ Hum... C'est effectivement une possibilité !! A quoi bon mentir ? Il aurait réussi à la faire venir, qu'elle repartirait aussi vite, et il se serait fait tout beau pour rien ! Pas que d'habitude, il prenne grand soin de son physique, mais prendre une douche et choisir des affaires qui fait à la fois classe et décontracté, c'est déjà quelque chose. Bon peut-être pas... Mais il aurait eu des idées pleins la tête, la moitié d'une victoire et s'il n'aurait que ça, il pourrait au moins se compter comme chanceux. Mais en quoi ce serait une telle tragédie, hein ?!

Il ne désirait pas la brusquer dans ses propos, mais à l'entendre parler c'est l'impression qu'il en avait. Comme s'il ne la méritait pas (sur ce point, il ne donnerait pas sa main à couper), qu'il ressemblait à un type totalement répugnant. Effectivement, il pouvait le prendre comme un reproche. Ce serait si horrible que ça qu'il flirte, lui fasse des compliments vrais ? Après à elle de ne pas faire déraper les choses, de se contenir, savoir imposer des limites. Ce n'était pas une bête, c'était un être humain, avec un coeur bien emballé, certes mais c'était toujours un homme. Pas sûr qu'il apprécit de se faire allumer de la sorte, mais au moins, il savait à quoi s'en tenir avec Billie. Un verre, une discussion, qui pourrait éventuellement mener à un autre rendez-vous. Après tout, elle ne devait pas être aussi froide qu'elle lui paressait. Si Kayley était sa meilleure amie, c'est qu'elle devait bien y avoir quelque chose derrière cette carapace, et peut-être qu'elle pourrait lui laisser entrevoir ses bons côtés.

_ Ecoute, je sais que je ne m'y prends pas forcément de la bonne manière, ou de celle que tu aimerais. Mais je ne vois pas vraiment ce que tu risques. Au pire, tu auras passé une soirée à mes frais, et puis tu peux très bien y mettre un terme dès que tu en ressens le besoin.

Il aurait bien continué sur sa lancée en précisant qu'il aimerait vraiment que ce soit le plus tard possible, mais il trouvait déjà avoir parlé bien plus que prévu, et qu'il risquait de l'assomer de belles paroles. Car ça, il savait faire, il restait maladroit, mais il exprimait sa façon de pensée. C'est vrai qu'elle ne risquait pas grand chose, à part passrer une bonne soirée en sa compagnie. Si c'était possible. Il pouvait se comporter en vrai gentleman. Effectivement, c'était plus facile quand il savait qu'il avait toute ses chances, mais au pire, il se dirait que ce n'est qu'une soirée entre amis. Comme avec Kayley, sauf qu'à la place d'une brune au caractère bien trempé, il aurait en face de lui une fille complètement attirante, tentant de toutes ses forces de le repousser. Oh oui, il allait bien s'amuser !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie M. Cornell

avatar

█ Messages : 88

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Sam 10 Avr - 23:46


Billie ne pouvait nié le fait qu’il était têtu et qu’il cherchait à tout prix que cette dernière cède à ce rendez-vous. Elle pourrait accepté, elle en avait en quelques sortes envie, mais elle savait également ce que signifiait pour lui ce genre de rendez-vous et ce qu’elle désirait elle. Elle ne voulait pas être une fille de plus, ce genre de fille qu’on oublie une fois le soleil levé. Elle voulait être unique aux yeux d’un homme, elle voulait lui être désirable au point que ce dernier reste ainsi dans son lit, près d’elle à l’embrasser tout simplement. Elle voulait vivre une belle histoire d’amour qui finirait comme dans tous ses livres qu’elle aimait lire étant plus jeune, où le jeune homme reste avec elle, pour la fin de sa vie, qu’ils se marient et aient des enfants. Elle voulait avoir des enfants, ce désir grandissait en elle et en couchant juste un soir avec un homme certes charmant ne lui suffisait plus, elle désirait autre choses. Elle ne dit rien, le laissant parler, prononcer ses jolies paroles que lui seul connaissait divinement bien, cette façon particulière de dire ce qu’il désirait, essayer de la convaincre de faire le pas, de le laisser l’inviter boire un verre afin de passer une bonne soirée. Elle passerait dans tous les cas une bonne soirée… S’il était charmant, forcément la soirée serait agréable, plonger son regard dans le sien, rire à l’unisson, un petit plaisir finalement… Et même si la soirée serait nul ou qu’il serait trop lourd dans ses propos, Billie s’en amuserait, parce qu’il n’était pas commun de voir ce genre de choses et elle n’était en rien ce genre de fille agacée d’un tel comportement des hommes. Bien trop poli elle le laisserait dire n’importe quoi la souler, pour enfin partir sans rien lui donner. Il était sur que ce serait agréable, mais pour quel prix ?
    Billie ▬ « Ce ne sera en rien un tragédie et je suis persuadée que je passerais une soirée agréable, d’une manière ou d’une autre… Mais voilà, ça ne me suffit plus, ce genre de choses… Les rires d’un premier rendez-vous, l’attirance présente, les sourires en coin, ta main sur la mienne, le baiser dans la voiture, la nuit chez moi et le matin où tu n’es plus là. Je ne veux pas de cela, je ne recherche plus ça… »

Pourquoi faisait-elle cela ? Le repousser sans cesse ? Elle ne savait pas vraiment, enfin une partie d’elle se voilait surement la face. Il était, dans ses souvenirs, le genre de mec avec qui elle céderait facilement, physiquement parlant et elle ne voulait plus replonger dans cette spirale là. Non pas qu’à une époque elle couchait avec tout ce qui bouge, non elle avait toujours été raisonnable concernant les hommes, non elle… Elle avait un passé amoureux difficile, les désillusions, les amours ratés, les espérances et puis son ex l’avait trompé, donc forcément ça vous marque. C’est surement pour cette raison, qu’elle ne voulait pas s’engager à la légère comme si elle attendait de tomber sur la bonne personne. Mais voilà, elle risquait de cette manière de le rater, de passer à côté de l’amour, elle le savait… Mais ne disait rien… Elle préférait mener sa vie comme actuellement, plus facile émotionnellement. Et surtout, elle ne voulait pas céder rapidement aux avances de Josh… Au risque de mal passer à ses côtés… Elle savait de quoi ce genre de jeunes hommes pouvaient faire pour arriver à leurs fins. Non, elle devait se montrer catégorique, le dégouter, lui montrer qu’elle était en rien le genre de femmes qu’il recherchait.
    Billie ▬ « Je sais que maintenant, tu vas me dire que nous pouvons faire cela comme une simple soirée d‘amis, mais… Je sais également que tu as une idée en tête et je ne veux pas dépasser cette limite. Je rate surement quelque chose, tu me diras pas le contraire, tu es surement adorable et très attirant… Mais comme j‘aime le répéter, j‘ai besoin de plus… Et j‘ai peur qu‘une fois commencée, je ne m‘arrête plus. »

Elle ne dit rien, pesant vraiment ses paroles. Il allait surement se lasser, au bout d’un tel refus, elle cherchait cela ? Surement… Après tout, ceci ne mènerait à rien et surement demain il oublierait son prénom, n’étant qu’une parmi tant d’autre, elle ne se faisait absolument pas de soucie concernant tout cela. Non, elle essayait réellement de le dégouter… Elle ne coucherait pas juste une nuit avec lui, à moins d’être sous l’effet de la drogue ou dans un tel état que seul la boisson et la compagnie d’un homme soulagerait sa peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh L. Chadwick
    Don't try to fix me; I am not broken

avatar

█ Messages : 155
Métier : Agent artistique

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Jeu 15 Avr - 18:53

C'était vraiment mal barré pour Josh. Du moins, plus il l'écoutait, plus elle lui donnait les raisons de son refus. D'un côté, il avait l'impression que ce n'était pas contre lui personnellement, mais il est vrai que ce n'était pas le garçon le plus sérieux et fidèle au monde. Encore faut-il être en couple pour affirmer si c'est un homme fidèle ou pas. Et cela fait un moment qu'on ne peut pas vraiment dire cela. La drague c'est ce qu'il préfère, quand il s'agit de sentiments profonds, ça déraille facilement. Comme pour se donner un peu de courage, il but encore quelques gorgées de bière, jusqu'à finir totalement la bouteille, puis il la déposa sur la table. Il devrait user de plus de charmes pour parvenir à ce qu'il désirait. Et ce qu'il désirait n'était pas forcément ce à quoi elle avait dans la tête. Bien sûr il ne serait pas contre un petit moment seul dans une chambre avec la jolie blonde, mais ce qu'il aimait c'était se sentir attirant, savoir qu'il plaisait, qu'il faisait son petit effet sur la gente féminine juste pour s'assurer qu'il n'était pas rouillé. Il eut un sourire sur les lèvres quand elle lui décrivit une soirée typique, une soirée qu'il adorerait passer en sa compagnie, mais apparemment il pouvait se l'accrocher !

_ Oui bien sûr, j'aurais pu tout à fait dire un truc dans le genre, mais pour être franc, je n'y avais pas vraiment pensé.

Non, il n'avait pas vraiment pensé à être juste ami avec la jeune femme, parce qu'il aurait toujours l'envie d'être plus intime dans leur relation. Les amis, il en avait assez selon lui, il n'était pas à la recherche de nouveaux amis. Enfin il ne coulait pas sous un flot d'amis, car les meilleurs étaient ceux qui restaient après tout ce temps, et il faut bien avouer que ce n'était pas la quantité qui l'étouffait, mais ces deux meilleurs amis étaient tout pour lui. Et si ce n'était pas la quantité, au moins il avait la qualité et ça valait tout l'or du monde, il pouvait se compter parmi les comblés, il en était certain et ce depuis très longtemps ! En l'entendant parler, il eut une idée. Ce n'était certainement pas la meilleure qui lui était venue, mais quand ce fut à son tour de parler, il se lança dans un rire. Pas fou rire, juste tiré d'une intonation sarcastique, essayant de lui faire passer le message.

_ Non mais attends, je crois que tu essaies de te mettre un peu trop en valeur. Enfin je ne dis pas que tu n'es pas une fille ravissante, mais je préfère les petites brunes aux yeux ténébreux, pour dire vrai... Il laissa sa phrase en suspens. Bon d'accord, il mentait ouvertement, mais sa technique était alors de dédramatiser la situation, et si c'était pour se faire jeter au bout du compte, ça le gênerait qu'elle croit qu'il craquait totalement pour elle, même s'il avait un léger faible pour la grande blonde. Elle n'était pas le stéréotype de la jeune californienne, vraiment bimbo dans son look comme dans sa personnalité. Il savait qu'elle avait un bon fond et qu'elle aimait ce qu'elle faisait, quelque chose qui l'attirait d'autant plus. Mais il n'allait pas s'agenouiller à ses pieds, et prier pour qu'elle lui laisse une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie M. Cornell

avatar

█ Messages : 88

MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   Ven 23 Avr - 13:33


C’est tout simplement qu’il lui adressa la parole, répondant à ce qu’elle venait de dire. Il avait une drôle d’intonation, qu’elle ne détecta pas sur le coup, partagée entre le sentiment de se faire avoir et, ou qu’il continuait ainsi à bavarder avec elle. Étrange sensation d’ailleurs. Il n’y avait pas pensé, venait-elle de faire une grosse boulette ? Sur le coup, elle secoua la tête comme pour se rassurer que ce n’était pas le cas, qu’elle n’avait pas rêvée ses avances, qu’il n’était pas ce genre d’homme. Mais rapidement, un sentiment nouveau s’empara d’elle et si tout simplement il se moquait d’elle, un pari entre amis ou que sait-elle. Sa colère empourpra ses joues et elle regretta d’avoir autant dévoilé en si peu de temps. Se redressant fièrement elle se promit une chose, une toute petite chose… Ne jamais, au grand jamais lui céder et lui faire confiance. Elle ne le connaissait pas et elle ne voulait pas tomber dans le tableau typique de la blonde qui se laisse avoir aussi facilement. Elle allait rajoutée quelque chose quand il prit la parole et sa gorge se noua sans explication apparente. Elle venait de se faire avoir… Elle, Billie qui d’ordinaire ne se laisse jamais décontenancé par un homme et encore moi Josh L. Chadwick.
    Billie ▬ « Oh » Laissa-t-elle échapper.

Elle venait de se ridiculiser en beauté. Elle passa machinalement une main dans sa chevelure encore humide, voulant à tout prix éteindre son téléphone. Quelle Honte ! Elle se sentait vraiment mal et n’avait qu’une envie finir cette discussion et au plus vite. Elle venait de se ridiculiser, il devait bien rire de l’autre côté de son téléphone, il s’était bien payé de sa tête et elle ne savait plus quoi penser de tout cela. En rire ? Se promettre que plus jamais elle ne se laisserait faire par un idiot comme lui. En tout cas, elle se promit de ne plus se faire avoir de la sorte. Se pinçant les lèvres avec fermeté, elle cherchait une bonne réplique froide qui le clouerait le bec, mais rien ne venait, seule sa respiration saccadée et rapide se faisant entendre. Voilà, pourquoi elle évitait à tout prix les hommes, voilà pourquoi elle ne s’attardait pas sur les problèmes relationnels de ce genre, c’est qu’elle n’était tout simplement pas fait pour cela. Le ridicule ne tue pas ? Pas si sûr… Il venait de lui faire une parfaite description de tout cela, puis voulant couper court à la discussion et ce qu’elle représentait, elle toussota fermement ôtant le téléphone de son oreille afin de couper à la discussion. Elle murmura juste avant…
    Billie ▬ « Je vois… »

Elle regarde le téléphone le doigt sur le petit téléphone vert afin de couper à la discussion. Mais, elle n’y arrivait pas… comme bloquée par quelque choses ou quelqu’un. Elle ne voulait pas finir la discussion de cette manière, c’était une manière détournée de lui faire comprendre qu’il avait gagné. Elle ne le supportait pas, il ne pouvait gagné, elle ne pouvait pas se montrer de la sorte, faible… Prise à son propre jeu d’une manière déplaisante en plus. Se pinçant les lèvres, elle posa le pour et le contre à tout cela. Si elle continuait dans cette lancée, elle perdait dans un sens et il penserait qu’il était son genre d’homme et qu’elle se croyait un peu trop sûre d’elle, ce qu’elle n’était absolument pas. Elle ne se trouvait pas jolie, ni même séduisante, une des raisons qui fait qu’elle ne se sent pas si bien dans ses baskets, qu’elle est célibataire à 28 ans. Tout coule pour elle, son métier, ses amis, sa vie est parfaite… Parfaite finalement pas tant que ça, puisqu’elle se ridiculise en un rien de temps à cause d’un seul homme. Un seul homme, Josh… Sentant ses joues rosirent légèrement, elle décida de se reprendre en main, se donnant un grand coup de pied au cul pour ne pas se décontenancer à cause de cet homme, qu’elle ne connaissait pas finalement. Elle reprit sa casquette préférée, le registre qu’elle maitrisait le plus, froideur et distance… P A R F A I T pour elle.
    Billie ▬ « Tu as raison, les brunes… Les meilleures ! Tu sais quoi, mon numéro de téléphone tu l’oublies et si un soir tu te fais chier seul chez toi, tu évites de m’appeler okay ! »

Elle était froissée et énervée… Comment en serait-il autrement ? Elle s’était ridiculisée, en beauté et en plus devant un inconnu ou presque. Elle n’aimait pas se retrouver vulnérable à ce point là. C’est pour cette raison quelle se montra froide et distante… Et qu’elle lui raccrocha au nez et cette fois-ci pour de bon. Pour qui il se prenait ? Énervée, elle s’installa confortablement sur son canapé, et prit son repas chinois qui était désormais froid… Super soirée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I am not giving up that easy || Billie   

Revenir en haut Aller en bas
 
I am not giving up that easy || Billie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» easy come easy go ♠ jesse st james
» Billie-Eve Ϟ Jesus, he knows me
» Billie
» MARSHEYNA ♥ say something i'm giving up on you
» EASY CANICHETTE NOIRE 7 ANS TRESOR DE VIES 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights & Glitters :: 323 799 21 - Josh C.-
Sauter vers: