AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum connait un renouveau.
La partie RP est désormais officiellement ouverte, bon jeu à tous parmi nous Very Happy

Partagez | 
 

 Each secret is one day discovered { Shirley

Aller en bas 
AuteurMessage
Elena M. Jackson
    You are the music in me

avatar

█ Messages : 102
Métier : Serveuse mais chanteuse cachée

MessageSujet: Each secret is one day discovered { Shirley   Jeu 18 Fév - 14:15


  • Le soleil commençait à se coucher sur Los Angeles et Elena commençait son travail au café. Elle faisait partie du service du soir aujourd'hui et commençait à 19 heures. Elle arriva donc au café, salua ses collègues puis enfila son tablier de serveuse. ALors que d'habitude elle aimait son job, ce soir là elle était plutôt nostalgique et d'une humeur assez sombre mais elle ne devait pas laisser sa vie privée déteindre sur son travail. En effet, il y a onze ans jour pour jour qu'elle avait fait une mauvaise chute et perdu son bébé... une petite fille qui aurait du naître et avec le recul elle se disait qu'elle aurait du la garder alors qu'à l'époque elle pensait à avorter mais la nature en avait décidé autrement. ELle avait perdu ce petit être au bout de six moix de grossesse et d'une nature plutôt mince la grossesse ne se voyait quasiment pas, elle commençait à se voir vers cinq mois mais son père avait pensé qu'elle avait enfin commencé à se nourrir correctement et non qu'elle était enceinte. Elle fut sortie de ses pensées par une collègue.
  • - Eléna qu'est ce que tu fous, il y a des clients qui viennent juste d'arriver et le patron te cherche !
  • - J'arrive !
  • Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui vouloir et pourquoi les clients débarquaient maintenant. Elle se ressaisit, afficha un sourire sur les lèvres et arriva derrière le comptoir, un client habitué pour qui elle était la petite favorite était là. Voilà pourquoi le patron voulait la voir, ce client avait beaucoup d'influence à Los Angeles et il ne voulait être servi que par elle, en fait il désirait plus mais Elena refusait.
  • - Bonjour Monsieur, je vous sers comme d'habitude ?
  • - Bien sûr Elena.
  • Elena prépara un cappucino et un donut, c'était la commande habituelle et elle lui servit rapidement.
  • - Voilà pour vous et bon appétit !
  • Son client avait commençé à ouvrir la bouche mais Elena était déjà à une table pour prendre la commande aux jeunes qui venaient d'arriver. Elle revint derrière le comptoir pour préparer la commande, son client n'avait pas bouger, elle lui adressa un sourire (hypocrite) et repartit vers la table avec les boissons, elle y déposa aussi l'addition. Voilà comment se déroulait sa journée ou plutôt son début de soirée. Une fois que la foule se fut un peu calmée, une collègue à Elena entra dans le bar, c'était Shirley, qui travaillait avec elle mais qu'elle ne connaissait pas bien, celle-ci s'assit face à elle. Elena lui dit alors pour la taquiner.
  • - Salut Shirley, alors tu ne peux plus te passer de ce café ?
  • Bien sûr la présence de la jeune femme de la dérangeait pas au contraire quoiqu'elle l'avait vu piquer dans la caisse quelques jours plus tôt et qu'elle se posait beaucoup de questions. Evidemment Elena n'avait rien dit au patron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Kelson

avatar

█ Messages : 79

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Ven 19 Fév - 0:31

    Il devait être 18h30 lorsque Shirley commença à longer le boulevard pour se rendre à son travail. Chaque passant qui croisait son regard pouvait penser qu'elle était heureuse car Shirley avait revêtue son plus beau sourire pour masquer son mal être. Mais la vérité était qu'elle n'allait pas mieux puisque sa situation s'aggravait davantage à chaque seconde qui passait. Chaque pas accomplis était un effort sur elle-même. Ainsi arrivée à la moitié du boulevard, Shirley prit simplement place sur un banc et laissa son regard se perdre entre les voitures qui défilaient sous ses yeux mais qu'elle ne voyait pas. Peu importait qu'elle soit bleues, vertes ou jaunes. Peu importait aussi qu'elle se trouvait sur ce banc à ce moment précis car qui s'en souciait ? Personne. Les gens étaient beaucoup trop occupés à se regarder eux même.

    Elle attrapa alors son paquet de cigarettes et en attrapa une entre ses doigts avant de la coincer entre ses lèvres. De son autre main, elle ouvrit ensuite son zippo et laissa son regard se perdre dans la flamme qu'il dégageait. Les choses auraient surement tourné différemment si son frère ne l'avait pas sauvée de cet incendie. Il aurait gardé un bon souvenir d'elle et elle, ne serait pas devenue aussi amère face son existence. Mais ça ne servait plus à rien de ressasser le passé parce qu'il ne reviendrait jamais et qu'elle ne pourrait plus rien y changer. Elle alluma donc sa cigarette d'un geste brusque et tira une longue latte sur l'objet de ses désirs. Plus rien ne pouvait la sauver à présent, elle avait conscience que son existence ne rimait plus à rien depuis longtemps. La seule qui réussirait à la sauver resterait la mort et l'enfer deviendrait alors son paradis.

    Quelques instants plus tard, Shirley reprit sa route vers l'établissement de son travail mais sans vraiment se presser. Elle avait déjà un retard de dix minutes alors cinq de plus ou cinq de moins, ça ne changerait plus grand chose. De toute façon, elle sentait que la nuit allait être longue surtout si elle devait travailler en compagnie de Mlle Elena Jackson. Elle appréhendait chacune de leur rencontre parce que l'image qu'elle reflétait la faisait toujours revenir dix ans en arrière. De plus, depuis qu'elle l'avait vu piquer dans la caisse, elle commençait à poser beaucoup trop de questions et Shirley n'aimait absolument pas cette situation. Elle poussa donc la porte du café sans aucune motivation et se dirigea vers le bar s'asseyant sur un des hauts tabourets. Il lui faudrait surement encore quelques minutes avant de se mettre à travailler.

    Lorsqu'elle redressa son visage, elle tomba nez à nez avec la jeune blondinette, elle sourit alors de toute ses dents bien qu'elle n'était absolument pas ravie de croiser de nouveau sa route. Mais le rire amer qui émana de ses lèvres à la réplique d'Elena trahit son expression précédente. « Tu te la joues psychanalyste maintenant ? » Elle avait conscience d'être désagréable mais elle ne se sentait pas prête à faire entrer quelqu'un dans sa vie pour l'instant. La confiance était un mot banni de son vocabulaire depuis trop longtemps pour de nouveau le faire entrer. « Tu pourrais avoir l'obligeance de me servir un whisky pendant que tu y es et après promis, on se fait une petite séance confidence. » Elle souffla ensuite simplement parce qu'elle venait encore de dire tout haut ce qu'elle pensait tout bas. Devant alors sauver les apparences pour qu'elle ne se mette pas à poser plus de questions, Shirley déclara seulement. « Désolée, j'ai eu une sale journée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena M. Jackson
    You are the music in me

avatar

█ Messages : 102
Métier : Serveuse mais chanteuse cachée

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Ven 19 Fév - 1:01


  • Elena vit arriver Shirley mais son sourire s'effaca quelques minutes après son arrivée. La jeune femme avait essayé de dissimulé son malaise mais l'humeur maussade de Shirley et sa réplique la destabilisèrent un instant. Depuis quelques temps leur relation était assez plate. En fait tout remontait à quelques jours en arrière lorsque Shirley lui avait tendu un moreceau de papier. Eléna n'avait pas eu besoin de le déplier pour savoir de quoi il s'agissait. C'était les paroles d'une chanson qu'elle avait écrite et qui était autobiographique, celle-ci parlait de la mort et de la naissance, deux évènements contraires et pourtant si liés pour la serveuse. Sa naissance était liée à la mort de sa mère et la mort de son bébé lors d'une fausse couche était lié à la naissance d'un nouveau sentiment chez Elena, celui de la haine. Une grande partie de sa vie était transcrite à travers cette chanson mais sous forme de métaphore donc Shirley ne pouvait savoir exactement sa vie et tant mieux. Eléna ne tenait pas à partager ses souffrances avec elle pour le moment. D'autant plus qu'elle se posait pas mal de questions à son sujet, elle l'avait vu piquer dans la caisse mais ne savait pas pourquoi. A-t-elle besoin d'argent pour payer son loyer ? peut-etre qu'elle a une dette à rembourser ou besoin d'argent pour de la drogue même si elle préférait écarter cette possibilité. Elle était consciente qu'à L.A plus que n'importe où le marché de la drogue était en expansion mais Shirley ne devait pas se droguer, elle favorisait les autres solutions.

  • Lorsqu'elle essayait d'aborder le sujet avec elle, cela finissait par une fuite ou une répartie désagréable et elle en avait marre alors lorsque Shirley lui demanda si elle se la jouait psychanaliste, une colère monta en elle mais elle se contrôla et reprit le sourire pour répondre : " Non pour cela il faudrait que j'analyse ton âme et c'est pas le cas et je vois que l'humour n'est pas à l'ordre du jour !" Elle n'avait pas eu l'intention de l'agresser au début, elle avait simplement voulu plaisanter un peu mais apparement l'envie n'était pas partagée, elle avait cru que Shirley était en congé mais elle venait pour travailler, elle s'était trompée, autant pour elle.

  • La phrase qui suivit et qui sortit de la bouche de la collègue la surprit, au début elle avait cru rêver mais elle constata la tête de quelques clients assis au bar qui étaient aussi choqués. Elle avait bien entendu alors elle se tourna vers Shirley, commença à ouvrir la bouche juste au moment où la miss tenta de s'excuser sous prétexte qu'elle avait eu une mauvaise journée. Elle laissa passer se disant que ça lui arriver aussi et lui servit son whisky ne pouvant s'empêcher d'ajouter : " Tu dois vraiment avoir eu une sale journée mais un peu de politesse et respect ça ne tue pas !" Eléna n'aimait pas qu'on l'oblige à faire quelque chose et le ton que Shirley avait employait lui avait déplu. ELle ajouta alors " Pour la séance confidence c'est quand tu veux mais tu sembles en avoir plus besoin que moi, même si j'ai aussi eu une sale journée je me ferai un honneur de t'écouter" Cette phrase montrait qu'elle était quelque peu en colère mais que malgré ça elle serait là pour les autres; Après tout c'est ce qu'elle faisait depuis des années, garder sa tristesse pour elle et aider les autres.

  • Se rendant compte alors que si elles continuaient comme ça les deux jeunes femmes allaient réellement s'embrouiller elle tenta d'apaiser les tensions naissantes. " Au fait j'ai ma pause dans dix minutes, et j'aurai besoin d'un conseil je peux compter sur toi ?". Elles n'étaient pas vraiment confidente mais pour ce qu'elle avait à demander, elle pourrait faire l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Kelson

avatar

█ Messages : 79

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Ven 19 Fév - 16:31

    Shirley laissa son index glissait sur le contour de son verre parce qu'elle ne comptait pas le boire pour l'instant. Elle n'avait même pas envie de se retourner parce qu'elle se doutait que tous les regards étaient posés sur elle. On était à L.A après tout, chacun écoutait toujours les conversations des autres dans l'espoir d'y découvrir un secret bien gardé. Seulement Shirley ne supportait plus l'hypocrisie des gens qu'elles côtoyaient. Elle ne supportait plus la vie qu'elle menait mais elle ne se sentait plus la force de tout changer à nouveau surtout lorsqu'elle voyait ce qu'elle avait fait de sa vie. Son regard se reposa alors sur Elena mais cette fois-ci, la jeune femme se força pour ne pas être hautaine. Tout allait déjà assez mal dans sa vie sans qu'elle n'éveille encore plus de soupçons. Après tout, les drogués étaient ceux qui mentaient le mieux de nos jours.

    Elle attrapa donc son verre et le but d'une traite pour se donner un peu de courage car elle ne pouvait clairement pas se droguer devant tout le monde. « Je te ferais lire mon journal quand j'aurai besoin qu'on s'intéresse à moi. Pour le moment, ce n'est pas le cas. » Sa voix était revenue douce contrairement au ton qu'elle avait pu employer précédemment. Avec un peu de chance, on la prendrait seulement pour une fille lunatique. Elle se releva ensuite pour clore la conversation et se mettre au travail mais elle fut de nouveau stopper lorsqu'Elena lui demanda un conseil. Surprise, Shirley se contenta de hocher la tête et partit à l'arrière du café pour se mettre en tenue.

    Debout devant son casier, Shirley se demandait bien de quoi voulait lui parler Elena. D'accord, elle avait lu une de ses chansons mais elles n'en étaient pas pour autant les meilleures amies du monde. Les battements de son cœur commencèrent alors à s'accentuer car Shirley commençait à avoir peur que la jeune blondinette est découvert son secret. Automatiquement, elle noua son tablier autour de sa taille et claqua la porte de son casier. Ça ne servait à rien de se torturer l'esprit, autant allez voir de quoi elle voulait discuter. Heureusement pour elle, Elena n'était pas au courant que Shirley était la dernière personne à qui il fallait demander conseil car avec sa franchise, elle avait souvent du mal à garder ce qu'elle pensait pour elle.

    Shirley se rendit donc de nouveau devant le café qui s'était bien vidé en à peine cinq minutes mais elle n'allait pas non plus s'en plaindre, ça lui ferait moins de travail. La peur au ventre, elle se dirigea alors vers la devanture du café pour fumer tranquillement une clope et tenter de se détendre. Elena la rejoindrait bien de son plein gré. Elle alluma donc sa cigarette et se laissa glisser le long du mur avant de voir débarquer Elena. « Je t'écoute. Quel est le problème ? » Son cœur battait à tout rompre mais le sourire sur ses lèvres masquait son malaise car Shirley était tout sauf sure d'elle à cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena M. Jackson
    You are the music in me

avatar

█ Messages : 102
Métier : Serveuse mais chanteuse cachée

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Ven 19 Fév - 19:36


  • Ca y est, l'heure de la pause pour Elena avait sonné et celle-ci en avait bien besoin, la première partie de la soirée avait été assez lourde à gérer avec beaucoup de clients comme d'habitude. De plus elle avait besoin d'avoir une petite conversation avec Shirley. Cette dernière avait lu sa chanson et devait se douter de beaucoup de choses sur elle, choses qu'Elena ne tenait pas à étendre. Il fallait qu'elle sache vraiment ce que Shirley pensait et limite les dégâts quitte à mentir. C'était déjà assez dur de vivre avec la jeune femme au travail car toutes deux étaient assez mal à l'aise alors elle n'avait pas besoin d'une quelconque pitié. Elle pouvait gérer seule ses problèmes et Shirley avait l'air d'avoir de quoi s'occuper aussi à ce niveau là.
  • En parlant de sa collègue, Elena s'était posé des tas de questions pendant les dix minutes qui s'étaient écoulées entre sa conversation avec miss Kelson et sa pause. Elle n'avait pas aimé le ton qu'elle avait employé mais au fond elle la comprenait, elle non plus n'aimait pas qu'on s'occupe de ses affaires. Peut-être qu'au fond les deux jeunes femmes se ressemblaient.
  • Pour l'heure, Eléna se dirigea vers l'extérieur du café pour retrouver Shirley. Cette dernière était assise sur un banc à fumer une cigarette. Elle avait un conseil à lui demander certes mais elle devait aussi vérifier ses théories. Elle n'était pas dupe et savait que si elle y allait clairement elle se ferait remballer alors il fallait la jouer avec finesse. Elle s'assit donc à côté de Shirley qui en la voyant lui demanda quel était le problème. Elena répondit alors avec une voix posée. " En fait il n'y a pas vraiment de problème, j'ai juste réfléchi par rapport à la dernière fois et je me demandais, étant donné que tu as du lire la chanson écrite sur le petit bout de papier ce que tu en pensais." Elle avait vu que la demoiselle avait tendance à parler franchement même si ça pouvait blesser alors après tout pourquoi ne pas lui demander son avis. AU moins elle serait fixée, si elle devait ou non rappeler la demoiselle qu'elle avait rencontré quelques jours plus tôt et qui l'avait félicitée en lui donnant sa carte.
  • "Je voulais aussi te dire, je ne sais pas ce que tu as compris dans cette chanson mais je ne voudrais pas que tu te fasses de fausses idées à mon sujet, j'ai vu que ton regard sur moi a changé depuis ce jour là alors je tiens à te le dire... " Elle laissa sa phrase en suspens au cas où Shirley aurait quelque chose à dire, une réaction, peut-être qu'elle s'était trompée, elle n'avait peut-être pas lu les paroles ou elle la regardait peut-être différemment car Elena était la seule à l'avoir vu piquer dans la caisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Kelson

avatar

█ Messages : 79

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Sam 20 Fév - 3:59

    Cigarette en bouche, Shirley regarda du coin de l'œil Elena s'asseoir à côté d'elle. Elle n'aimait pas vraiment la tournure que prenait la situation car elle avait de plus en plus l'impression de se retrouver chez un psy. Sauf que cette séance de psychanalyse se déroulait en pleine rue. Mais aux premières paroles de Mlle Jackson, elle laissa un volute de fumée s'échapper de ses lèvres, rassurée de constater qu'elle ne voulait pas parler d'elle mais de sa chanson. Elle avait toujours détesté les confidences surtout lorsqu'elles ne se faisaient pas autour d'une bonne bouteille. Recroquevillant sa jambe contre sa poitrine, elle laissa ensuite tomber sa tête en arrière parce qu'elle devait se rappeler des paroles qu'elle avait lu bien qu'elle se rappelait exactement de ce qu'elle en avait pensé. Mais comme elle n'était pas tout à fait clean lorsqu'elle l'avait fait, le mieux était que pour une fois, elle réfléchisse avant de parler.

    Elle se souvenait très clairement avoir eu ce bout de papier en main quelques jours auparavant. Bizarrement, elle commençait même à se demander pourquoi elle l'avait ramené à Elena, ça lui aurait surement évité cette conversation si elle ne l'avait pas fait. Bref, elle se souvenait aussi avoir ressenti un profond manque à la lecture de cette chanson mais simplement parce que les paroles l'interpellaient. Elle n'avait non sans mal le pouvoir de lui rappeler des mauvais souvenirs bien qu'elle ne connaissait pas clairement la signification de ses paroles mais elle s'en contrefichait. En effet, selon elle, une chanson devait devenir propre à chacun pour qu'elle soit belle. Les émotions ressentis devaient donc elles aussi restées secrètes pour mieux en apprécier chaque parole.

    Ainsi après jugée que son temps de réflexion était suffisamment approprié, Shirley se tourna vers Elena en jetant son mégot de cigarette sur le macadam. « J'en conclus donc que c'est bien toi qui l'a écrite. Je vais pas y aller par quatre chemins, je n'aime pas ce genre de musique. Les ballades à dormir debout, je préfère les laisser aux comateux. » Sur cette dernière réplique, elle ressortit son paquet de cigarettes et laissa automatiquement ses doigts en extirpaient une deuxième afin de la positionner entre ses lèvres. De son autre main, elle se permit de l'allumer puis pour accomplir son devoir de citoyen et ne pas passer pour une égoïste, elle répliqua tout de même. « Je suppose que ça ne serve à rien que je t'en propose une. » Après tout, Shirley n'était pas non plus la plus méchante des femmes sur terre, elle en avait juste vu des vertes et des pas mûres alors désormais, elle préférait se protéger de toute souffrance pour éviter de finir dans une tombe trop tôt.

    Puis, lorsqu'Elena prit de nouveau la parole, Shirley haussa simplement les épaules. « Je ne pense rien Elena, le passé doit resté où il est. En revanche, je peux avouer que ta chanson m'a touché par son contenu parce que les métaphores en tout genre, ça va cinq minutes mais une chanson ce n'est pas censé être une énigme. Soit tu dis ce que tu penses, soit tu ne le dis pas. » Elle tira sur sa cigarette pour éviter de passer pour une donneuse de leçons mais elle savait que de tout façon, elle irait jusqu'au bout de ce qu'elle avait à dire parce qu'elle n'avait jamais rien su garder pour elle. Elle se sentait toujours obligée de dire ce qu'elle pensait à voix haute contrairement à la plupart des habitants de L.A. « Après peut être que mon regard a changé sur toi mais ça sert à rien de se faire des illusions, on deviendra jamais les meilleures amies du monde et tes chansons n'y changeront rien ni même le fait que tu m'es vue prendre cet argent dans cette foutue caisse. » Elle passa une main sur son visage en signe de lassitude mais aussi pour masquer un peu plus ses émotions afin de garder un visage neutre car en vérité, un rien réussirait à la faire sortir de ses gonds. La fatigue et le manque de substances illicites dans son corps devaient surement y être pour quelque chose. Elle tira donc plus nerveusement sur sa cigarette avant de répliquer. « Mais je t'en prie, dis moi ce que tu tiens à me dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena M. Jackson
    You are the music in me

avatar

█ Messages : 102
Métier : Serveuse mais chanteuse cachée

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Sam 27 Fév - 23:32

  • Elena écoute Shirley qui sortait des mots crus mais bizarrement cela ne touchait pas la jeune femme. En effet plus Shirley parlait plus Elena n'avait qu'une envie c'est qu'elle se taise, elle sentait le fossé se creuser entre elles partiellement à cause du caractère de miss Kelson mais aussi à cause d'Elena. Elle se demandait pourquoi elle avait donné rendez-vous à sa collègue pour parler alors qu'elle savait que la discussion finirait mal comme souvent ces derniers temps.

    Shirley n'aimait pas sa musique ? Eh bien tant pis, elle s'en fichait, à cette seconde elle n'avait qu'une envie, partir car elle n'avait pas envie de perdre son temps et se mettre de mauvais poil. D'ailleurs l'attitude de la jeune femme l'énervait déjà assez mais elle décida de ne rien laisser transparaître. Elle avait besoin de se calmer et à ce moment là Shirley lui proposa une cigarette. Elle voyait dans le regard de la demoiselle qu'elle s'attendait à ce qu'elle refuse alors Elena saisit l'occasion. Cela lui permettrait de se calmer et aussi de montrer qu'elle la connait mal, que les apparences sont parfois trompeuses comme les paroles d'une chanson. " En fait je crois que je vais en prendre une si l'offre tient toujours" Elena lui sourit puis prit une cigarette dans le paquet que lui tendait la jeune femme. En revanche elle n'eut pas à lui demander de briquet car elle en avait un sur elle. Elle portait toujours beaucoup d'objets inutiles en apparence mais qui parfois pouvaient se révéler très utiles. Elle alluma donc sa cigarette et tira une taffe. Ce n'était pas la première fois de sa vie qu'elle fumait mais elle savait se contrôler donc cela lui arrivait occasionnellement. Puis elle remercia Shirley car elle est polie.

    Lorsque Shirley commença sa critique Elena écouta, cette critique là avait plus de valeur que la précédente car elle reposait sur des arguments. "Moi je pense qu'il faut parfois un peu d'énigme pour que celui qui écoute la chanson laisse son imagination croire ce qu'il veut, interpréter comme il veut mais c'est vrai qu'il n'en faut pas trop mais si je l'ai faite comme ça c'est qu'elle me parle. APrès tout je cherche pas à la dévoiler au monde, si j'écris c'est d'abord pour moi !" Puis elle retira une taffe et écouta la suite de ce que sa collègue avait à dire. AU moins elles étaient d'accord sur un point, elles ne seraient jamais les meilleures amies du monde. Quand elle aborda le sujet de la caisse, Elena saisit l'occasion. " Ok je t'ai vu piquer dans la caisse et alors, tu crois que je vais le balancer ou te faire du chantage ou quoi que ce soit contre ? Tu te trompes sinon ce serait déjà fait. Et en réagissant comme ça c'est que tu as pas du vivre des choses faciles par le passé, manque de confiance dans les gens ou je ne sais quoi, je veux même pas savoir en fait mais ne te défoule pas sur moi ! Si t'as piqué dans la caisse, que ce soit parce que tu as du mal financièrement, une dette à régler ou de la drogue ou quoique ce soit, ça me regarde pas, moi je suis juste là si jamais tu décides de laisser tomber cette carapace et de parler à quelqu'un et je dis ça pour être passée par là aussi. APrès t'en fais ce que tu veux c'est tout." Sur ce Elena termina sa cigarette, la jeta et se leva car sa pause allait être finie. Si Shirley devait rajouter quelque chose elle n'avait qu'à la suivre de toute manière sa pause allait elle aussi être terminée. Elle se retourna et regarda vers le banc, elle vit alors Shirley la tête entre les mains, quelque chose devait la tracasser mais ça la regardait elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Kelson

avatar

█ Messages : 79

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Dim 28 Fév - 2:50

    Soit Shirley venait de se tromper car Elena était le genre de fille à qui ça arrivait de fumer de temps à autre. Elle était alors surprise et en même temps, elle s'en fichait aussi un peu parce que ça n'allait pas changer le monde. Peut être l'enrichir mais pas le changer. Elle lui tendit donc son paquet et la laissa piocher puis le rangea de nouveau dans sa poche avant de tirer de nouveau sur la sienne. Elle donna ensuite son point de vue mais Shirley ne l'écoutait plus que d'une oreille distraite. De toute façon, elle se doutait que Mlle Jackson n'allait pas être de son avis, ce n'était pas pour rien qu'elle n'arrivait pas à s'entendre. En effet, Shirley avait en beaucoup de points l'impression de se voir à travers Elena mais il y avait aussi de nombreux points où elle savait qu'elle ne lui ressemblerait jamais. Mais c'était la constitution de la nature humaine ! De plus, Shirley n'aurait pas aimé se retrouver en face de son double, surtout qu'elle ne souhaitait à personne même à son pire ennemi de vivre ce qu'elle était entrain de vivre.

    Elle jeta ensuite son deuxième mégot sur le macadam et extirpa de nouveau une cigarette de son paquet. Combien en fumait elle par jour ? Deux voir trois paquets selon son humeur mais de toute façon, elle n'avait plus d'estime pour elle alors elle ne voyait pas vraiment l'intérêt de prendre soin de sa santé. Plus vite elle se détériorait, plus vite elle en aurait fini avec sa misérable existence. Mais même malgré le fait qu'elle se droguait, qu'elle buvait et fumait, il ne semblait pas que son heure soit encore arrivée. Toutefois, le discours d'Elena attira de nouveau son attention et elle s'arrêta nette dans ses mouvements pour l'écouter avec attention. Shirley ne put simplement s'empêcher de lever les yeux au ciel et se tourner de nouveau vers Elena. « Ne me fait pas passer pour la méchante en te prenant pour la victime. Je ne t'ai rien demandé, ni de venir me parler de ta chanson, ni même d'essayer de me cerner. » Elle se releva alors brusquement et passa une main dans ses cheveux parce qu'elle sentait la colère montait en elle sans aucune raison valable mais elle le savait, un rien arrivait à la faire démarrer au quart de tour. « Qu'est ce que vous avez tous à vouloir m'aider, putain ! Je vous ai rien demandé et tu fais ce que tu veux. Tu veux me dénoncer mais dénonce moi. Tu ne veux rien dire mais alors ne dit rien. Je te l'ai dit, je n'ai pas besoin de la théorie d'un psychanalyste à deux balles pour savoir quoi penser de moi, inutile de m'apitoyer sur mon sort, il y a surement bien pire. » Elle alluma ensuite sa clope puis s'adossa contre un réverbère en soutenant le regard de Melle Jackson car elle n'avait aucunement peur d'elle et ne voulait rien faire transparaitre. Elle ne voulait pas non plus lui donner tord ou raison parce que la vérité était qu'Elena avait bien tapé dans le mile mais ça, elle ne le savait pas encore. « Mais au moins on est d'accord sur une chose, je fais ce que je veux de ma vie et tu fais ce que tu veux de la tienne. »

    Puis Elena jeta sa clope et s'en alla reprendre son service. Shirley aurait surement du faire de même mais le café n'était pas bien rempli et elle n'avait pas vraiment la tête à travailler. Elle n'était apparemment pas du genre à cafter alors le patron n'en saurait rien. De plus, Shirley appréhendait de se trouver à nouveau en face de la demoiselle. Leurs conversations étaient de plus en plus courtes et de plus en plus haineuses. Jamais, elles n'auraient pu penser qu'elles en arriveraient là mais elle refusait toujours catégoriquement de s'ouvrir à quelqu'un et Elena ne semblait pas du genre à vouloir concilier. Leur relation n'avait donc aucune chance d'évoluer. Plongeant son regard dans le ciel, elle aurait aimé pouvoir apercevoir quelques étoiles mais l'air était tellement impure à L.A qu'elle pouvait toujours rêver. Elle retira donc nerveusement sur sa clope puis la jeta de nouveau sur le sol lorsqu'elle eut finie de la consumer. Repliant ensuite ses jambes contre sa poitrine, elle laissa simplement tomber sa tête entre ses mains. Il fallait qu'elle se calme si elle ne voulait pas se retrouver en manque dans la seconde surtout qu'elle n'avait absolument rien sur elle. Elle s'était déjà retrouvée une fois en manque dans la rue et quand elle voyait que maintenant, elle se tapait Declan sur le dos, elle n'avait pas spécialement envie que la situation se répète. Un, elle pouvait gérer mais pas deux. Elle souffla donc doucement puis huma l'air frais de la nuit en chassant une à une les mauvaises idées de sa tête. Dans quelques heures, elle pourrait reprendre son rituel tranquillement mais pour l'instant, il fallait qu'elle s'occupe l'esprit.

    Elle se releva donc avec le sourire scotché à ses lèvres et entra de nouveau dans le café pour prendre son service et se mettre enfin à débarrasser quelques tables en prenant toujours grand soin de ne pas croiser le regard d'Elena. Ainsi, pendant plus d'une heure, elle ne s'arrêta pas une seule seconde et s'occupa à passer en revue tout le café qui brillait désormais comme un sou neuf. Shirley avait toujours aimé que tout soit bien ranger pour contraster avec son désordre intérieur. Ayant finie, elle alla donc se débarrasser de son tablier et revint s'asseoir au bar en débouchant une bonne bouteille de whisky même si elle n'avait pas encore fini son service. Elle se servit un verre puis croisa de nouveau le regard d'Elena. Ce qu'elle s'apprêtait à dire aller de nouveau lui écorcher la gorge mais elle n'avait pas spécialement envie de partir en restant sur de mauvaises bases. Elle avait déjà suffisamment déjà de gens à fuir dans la ville sans en plus, en éviter une énième. De plus, si Elena venait à la détester, elle risquerait de perdre son boulot et elle n'avait plus vraiment la force d'en chercher un autre. Alors même si ça attaquait sa fierté, elle invita sa collègue à se joindre à elle. « Tu veux peut être boire un verre ? De toute façon, le café est mort ce soir! Va savoir où ils sont tous passés. » Elle n'avait pas l'intention de s'excuser d'avoir dit ce qu'elle pensait, elle allait simplement faire un effort pour être gentille et éviter de l'envoyer sur les roses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena M. Jackson
    You are the music in me

avatar

█ Messages : 102
Métier : Serveuse mais chanteuse cachée

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Lun 1 Mar - 22:33


  • Elena retourna dans le bar. Une minute de plus dehors avec Shirley aurait été de trop, elle aurait explosé car elle était incapable de contrôler sa colère lorsqu'elle devenait intense. ELle en avait marre de ces gens qui pensaient qu'on se prenaient pour des victimes et eux pour les méchants alors que ce n'était pas le cas. Enfin bon pour ne pas s'énerver il n'y avait rien de mieux que de se plonger dans le travail d'autant plus que le bar avait quelques clients et que le personnelle s'était volatilisé. Le patron lui jeta un regard noir car elle avait dépassé sa pause alors elle se dirigea vers une table d'étudiants qui ne semblaient pas savoir ce qu'ils voulaient. ALors Elena leur conseilla ce qu'elle pensait qu'ils pouvaient apprécier et certains suivirent son conseils d'autres commandèrent ce qu'ils avaient déjà choisi avant qu'elle arrive. Elle ramena leurs boissons quelques minutes plus tard avec le sourire et reçut un pourboire ce qui la satisfit.

  • Une fois retournée au bar elle regarda autour d'elle et constata qu'il n'y avait plus grand monde et Shirley était revenue de sa pause donc elle pouvait s'absenter quelques temps. Elle se dirigea alors vers les vestiaires et s'assit, recroquevilla ses jambes contre sa poitrine et se prit la tête dans les mains. Elle avait besoin de calme, tout d'abord pour apaiser son esprit mais aussi pour penser à la fille qu'elle avait perdue et qui laisser une grande blessure en elle mais elle n'en avait parlé à personne, même pas au père qu'elle avait recroisé récemment. Ca avait été un choc pour elle et elle était alors à nouveau confrontée au fantômes du passé. Pendant sa réflexion, Shirley passa plusieurs fois à côté d'elle mais en l'ignorant. Agacée par ces aller-retours Elena se releva et alla voir dans la salle du bar s'il y avait quelque chose à faire mais la salle était vide. Alors elle entendit une voix et les mots la figèrent sur place. Avait-elle bien entendu ? Shirley lui avait-elle vraiment proposer de boire un verre ? Alors elle hésita, cette proposition ne pouvait être honnête vue la conversation qu'elles avaient eu plus tôt, elle lui répondit alors " Oui je veux bien mais laisse moi juste fermer le bar, on sera plus tranquilles" Elle se dirigea donc vers la porte et tourna la pancarte afin que de la rue on puisse apercevoir le mot "CLOSED". Puis elle retourna au bar et sortit deux verres. Elle prit une vodka orange et dans son élan elle proposa à boire à Shirley. " Je te sers quoi ?" Elle lui sourit

  • Ensuite elles s'assirent autour d'une table et après un blanc assez pesant Elena décida de prendre la parole. " Hum, écoute pour tout à l'heure je suis désolée de m'être emportée mais c'était pas le jour pour me contrarier. Il y a quelques années, le même jour j'ai perdu un être cher alors je suis sur les nerfs." Une petite confession ne faisait pas de mal et puis elle était assez vague, elle aurait pu perdre son père, son frère, son grand-père ou un ami ou quelqu'un d'autre donc si Shirley décidait de l'envoyer ballader à nouveau et de balancer, cela ne vaudrait rien tout le monde perdait des gens. Elena ne s'attendait pas non plus à ce que la demoiselle compatisse mais parfois la vie nous réserve des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Kelson

avatar

█ Messages : 79

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Dim 7 Mar - 15:47

    Contre toute attente, Elena accepta son invitation bien que Shirley aurait pu penser qu'elle ne le ferait pas. Après tout, elle savait que parfois elle pouvait simplement dépasser les bornes avec sa franchise mais elle n'avait jamais vraiment eu pour habitude de réfléchir à ce qu'elle disait surtout lorsqu'elle était énervée. La carapace dans laquelle elle s'était enfermée était en grande partie la raison de son pessimisme et de son cynisme. Comme tout le monde, elle avait eu des hauts et des bas mais il fallait croire que ces bas avaient été plus marqués et destructeurs. Aujourd'hui, elle refusait de faire pleinement confiance à quelqu'un avec qui elle ne se sentait pas à l'aise, ce qui était le cas avec Miss Jackson. Pourtant, Shirley prit place à la table qu'elle avait choisit et s'asseya face à elle en amenant sa bouteille de whisky. Après tout, la vie pouvait bien réserver des surprises parfois et comme elle était décidée à faire des efforts. « J'ai déjà ce qu'il me faut. » Elle se resservit un verre qui allait surement être le deuxième d'une longue lignée.

    Le regard alors plongé dans son verre, elle ne savait pas spécialement ce qu'elle était censée dire ou faire. Du coup, elle décida de ne rien dire pour éviter de faire de nouveau des vagues et laissa ainsi Elena parlait la première. Toutefois, la chance n'étant toujours pas de son côté et le silence régnant en maitre dans l'habitacle, Shirley s'apprêta à prononcer quelques mots lorsqu'Elena la libéra de cette corvée. Mais, étrangement, à peine cinq secondes plus tard, elle commença à regretter parce qu'elle n'aimait pas vraiment le genre de conversation qui était entrain de se mettre en place. En effet, une confession demandait toujours une autre confession qui en demandait instinctivement une autre et une autre, mais Shirley n'était absolument pas prête à se confier. Elle fut alors heureuse de constater qu'Elena s'en tenait au simple constat de fait et n'entrait pas dans les détails. Pourtant, elle resta silencieuse et attrapa son verre pour le boire d'une traite. Que pouvait elle bien dire ? Il n'y avait rien de plus à ajouter parce que les mots ne feraient pas revenir cet être cher dont elle parlait. Sur le coup, Shirley ressortit son paquet de cigarettes et le posa sur la table après en avoir placée une entre ses lèvres.

    Le regard divaguant sur la rue, elle l'alluma et repensa à son frère. Elle, aussi, avait perdu un être cher peut être pas dans le même sens que la jeune blondinette mais elle l'avait tout de même perdu puisqu'elle ne lui parlait plus. Chaque jour, elle avait toujours de plus en plus peur de le croiser et de devoir affronter son regard. Est ce qu'il lui en voulait ? L'aimait-il toujours comme avant ? Des questions qui lui torturait sans arrêt l'esprit et qui lui donnait encore plus envie de se faire du mal pour arrêter d'y penser. D'un geste calculé, elle attrapa de nouveau la bouteille et se servit un verre qui ne garda pas bien longtemps le liquide versé. « Je comprends. Mais parfois, faut juste savoir aller de l'avant. » En prononçant ces quelques mots, elle essayait elle-même de se convaincre de leur portée. Nerveusement, elle tira de nouveau sur sa cigarette puis décida de détourner la conversation, histoire qu'elles tiennent dix minutes dans la même pièce sans se sauter la gorge. « Sinon, pourquoi tu as décidé de venir habiter à Los Angeles ? » Une question simple, sans ambiguïté et qui ne demandait à priori aucun renseignement trop personnel. C'était un genre de questions qui plaisait à Shirley parce qu'elle permettait de parler de tout et de rien. De plus, elle apprendrait peut être à mieux la connaître parce que depuis qu'elles se connaissaient, elles n'avaient jamais vraiment pris le temps de se connaître. Elles se soupçonnaient et se toisaient mais elles n'avaient jamais vraiment cherché à devenir de simples amies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena M. Jackson
    You are the music in me

avatar

█ Messages : 102
Métier : Serveuse mais chanteuse cachée

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Dim 14 Mar - 17:10

  • Elena venait de faire une petite confession à Shirley, elle ne savait pas ce qu'il l'avait prise mais désormais c'était trop tard pour revenir en arrière. En plus, comme le disait Shirley elle devait aller de l'avant. Cependant la première partie de la réplique de la jeune femme fit tilter Elena. Elle comprenait. Cela voulait-il dire qu'elle était elle aussi passée par là ? Avait-elle aussi perdu quelqu'un ? Eléna n'en n'avait aucune idée ce qui était normal étant donné qu'elle ne connaissait que superficiellement Shirley et encore... Mais peu-etre que la jeune femme avait dit ça pour faire preuve d'un minimum de compassion et passer à autre chose car elle n'avait pas l'air d'aimer les confessions et tout ce qui allait avec. Elena garda donc cette phrase en tête et elle y réfléchirait, c'est vrai qu'elle devait aller de l'avant mais elle se refusait à oubloier cette personne, on oublie pas une personne qu'on aime même si on ne l'a jamais vue, elle avait grandi en elle, avait été sa chair et son sang. Lorsque Shirley lui posa cette question simple, elle fut soulagée. En fait elle préférait une conversation futile avec elle plutôt qu'une séance confession.

    Je suis venue ici avec mon frère jumeau, on rêvait tous les deux de percer dans ce monde alors on a quitté notre famille pour notre avenir mais tout n'est pas toujours facile.

    Elle repensa alors à son frère, cela faisait un moment qu'elle ne l'avait pas vu mais ils se parlaient régulièrement par internet ou par téléphone. ELle ne se faisait pas de soucis pour lui, il arrivait toujours à obtenir ce qu'il voulait même si cela prenait du temps.

    Et toi, qu'est ce qui t'as amené à Los Angeles ?

    Elle la regarda, Shirley n'avait pas l'air de vouloir percer dans un domaine artistique et on ne venait pas à Los Angeles pour devenir serveuse donc soit elle avait toujours habité ici, soit elle suivait quelqu'un d'après Elena. Elle but alors son verre et le reposa sur la table attendant la réponse de Shirley.
    Dehors des gens se balladaient et certains s'arrêtaient devant le bar, étonnés qu'il soit fermé alors qu'il y avait des gens dedans. Certains pensaient avoir mal lu, d'autres avaient peut-être espéré rentré mais tant pis. ELena avait fermé le bar pour discuter un peu avec Shirley, après tout il était peut-être temps qu'elles commencent à se parler un peu et se connaître même si c'était superficiel car le jour où elles seraient des confidentes étaient encore loin et n'arriverait certainement jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley Kelson

avatar

█ Messages : 79

MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   Mar 30 Mar - 18:28


    Suite
    à la réponse d'Elena, Shirley fut parcourue d'un frisson parce
    qu'elle venait de se rendre compte pour la énième fois à quel
    point Elena pouvait lui ressembler lorsqu'elle était plus jeune.
    L'espace d'un instant, elle eut même l'impression de se voir face à
    un miroir qui reflétait son image passée. Certes, elle avait changé
    mais au fond, elle était toujours hantée par les même démons. Dès
    qu'elle marchait seule dans la rue, elle avait l'impression de la
    voir à travers chaque passante. Dès qu'elle se recroquevillait dans
    un coin, elle pensait toujours revenir quinze ans plus tôt
    lorsqu'elle la ruait de coups. Dès qu'elle écoutait un air de
    musique familier, elle revenait toujours dans cette chambre cossue où
    elle avait construit son refuge. Ainsi, elle avait beau chercher à
    oublier, les souvenirs ne semblaient pas vouloir déloger de sa tête.
    La drogue avait alors été le remède à son mal de vivre et elle
    s'efforçait de détruire tout ce qu'il avait de bon dans sa vie
    parce qu'elle ne pensait pas avoir le droit au bonheur comme les
    autres personnes. Le regard plongeait dans son verre, elle
    l'idéalisait comme un cristal duquel on ne pouvait pas détourner
    les yeux. « Ton frère veut aussi
    percer dans la musique ?
    »
    A vrai dire, elle s'en fichait un peu parce que sur le moment, elle
    ne pensait qu'au sien. En effet, elle aurait donné n'importe quoi
    pour être de nouveau près de lui et qu'il prenne soin d'elle même
    si elle savait qu'elle n'arrivait plus à lui faire confiance. De
    une, parce qu'il l'avait terriblement déçue et de deux, parce
    qu'elle n'avait aucunement confiance en elle.








    Elle tira une nouvelle fois sur
    sa clope et l'écrasa dans le cendrier conçu à cet effet. Sans un
    bruit, elle attrapa ensuite de nouveau la bouteille de whisky et se
    resservit un verre. Les doigts glissant sur le contour, elle ne
    buvait pas par plaisir. Son seul but était de s'étourdir afin
    d'atténuer la douleur. Depuis quelques années, tous ses gestes
    étaient conçus à cet effet parce qu'elle avait un besoin
    irrépressible de s'autodétruire. Pourquoi ? Parce qu'elle se
    détestait, elle se détestait au point de ne plus pouvoir se
    regarder dans une glace le matin. Être face à Elena ne faisait
    alors qu'amplifier cette douleur et c'était une des raisons pour
    lesquelles Shirley n'arrivait pas à être à l'aise en sa présence.
    Elle ne pouvait pas non plus lui expliquer clairement parce que
    Shirley avait toujours été très réservée et qu'elle ne s'ouvrait
    pas aussi facilement aux autres par peur de souffrir ou de se
    retrouver abandonner à nouveau. Mais elle fut tirer de ses rêveries
    lorsque cette dernière lui retourna la question. La raison de son
    retour était assez compliquée mais elle allait aller à l'essentiel
    parce qu'elle n'avait en aucun cas envie d'entrer dans les détails.
    « J'avais juste le mal du pays alors je suis revenue. On
    a beau dire que les paysages sont toujours plus verts ailleurs, rien
    de vaut la ville de son enfance.
    » Elle parlait sans
    aucune conviction parce qu'elle savait que ce qu'elle racontait été
    faux. Certes, elle avait peut être eu le mal du pays à un moment
    donné mais la vérité était qu'elle était juste revenue pour le
    revoir. Elle avait besoin de sentir que quelqu'un tenait à elle une
    dernière fois pour combler cette solitude qui la pesait de plus en
    plus chaque jour. Toutefois, contre tout attente, elle ne regrettait
    plus d'être revenue parce qu'elle avait rencontré quelqu'un qui la
    comprenait et qui savait ce qu'elle ressentait. Mais elle ne pouvait
    pas non plus prétendre qu'elle ne s'enfuirait pas une nouvelle fois.








    C'était toujours ce qu'elle
    avait fait après tout. Elle avait toujours passé sa vie à fuir par
    peur du lendemain ou des conséquences de ses actes. C'était donc
    toujours noir ou blanc et il n'y avait pas vraiment de place pour le
    gris dans la vie de Shirley Kelson. Tout était donc question de
    souffrances perpétuelles ponctuées par de pathétiques moments
    d'euphorie où la drogue entrait en jeu. D'une traite, elle avala
    ensuite son verre puis le reposa en faisant une grimace. « Tu
    comptes faire quoi si jamais tu n'arrives pas à percer dans la
    musique? Non pas que je souhaite que tu ne réussisses pas, mais il y
    a un tas de gens qui s'illusionnent de pouvoir y arriver mais qui n'y
    arrivent pourtant jamais et qui tombent de haut. Alors c'est quoi ton
    plan B ?
    »
    On ne pouvait pas dire que ça l'intéressait
    non plus personnellement mais elle devait tout de même avouer
    qu'elle enviait Elena d'avoir de l'ambition parce qu'elle n'en avait
    jamais eu. Elle passa une main lasse sur son visage et continua de
    construire une conversation sans aucun intérêt mais Elena
    n'obtiendrait surement pas mieux de Shirley. Elle n'y pouvait rien,
    elle adorait les conversations futiles et sans importance qui
    n'avaient pas un impact majeur sur sa réalité. « Tu
    comptes passer le reste de tes jours à L.A alors ou
    pas?
    »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Each secret is one day discovered { Shirley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Each secret is one day discovered { Shirley
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lights & Glitters :: Los Angeles :: 
VENICE BEACH
 :: The Venice Whaler Bar
-
Sauter vers: